Le Monde du Droit

A la suite de la récente annonce de la fusion entre les géants Alstom et Bombardier, la question se pose de savoir si cette opération s'effectuera bel et bien. L'année dernière déjà, la Commission européenne avait refusé la fusion entre Alstom et Siemens. Un veto sur cette nouvelle fusion est-il possible ? Quelles sont les procédures à suivre et quels seraient les recours possibles ?

 

Hugues Villey-Desmeserets, associé du département concurrence-distribution et Lucile Delahaye, avocate, répondent aux questions de Raphaël Lichten dans Le Monde du Droit.

 

Lire l'article sur Le Monde du Droit