Prescription civile et état d’urgence

 

 

Les mesures instaurées par le Gouvernement pour faire face au COVID-19 et l’arrêt quasi-total des juridictions compliquent l’introduction de procédures en matière civile ou commerciale. Beaucoup s’inquiètent d’une prescription susceptible d’intervenir et s’interrogent sur les démarches à entreprendre pour initier leurs recours. Quels sont les points essentiels à retenir ?

 

Mathilde Charmet-Ingold, avocate, décrypte les mesures gouvernementales sur les délais de prescription dans une tribune sur Le Monde du Droit.

 

 

Au sommaire :

  • Le report des délais échus instauré par l'Ordonnance n°2020-306 du 25 mars 2020 ;

  • La suspension des délais selon l'article 2234 du Code civil ;

  • L'intérêt de la médiation en période d'état d'urgence.

 

 

    Consulter l'article sur Le Monde du Droit