Séverin Kullmann dans CFNEWS

 

Covid-19 : quel impact sur les process ?

 

Alors que l'année 2020 s'annonçait prometteuse pour les fusions-acquisitions, les opérations en cours se voient impactées par l'épidémie de Covid-19 : retardées ou suspendues, elles nécessitent pour la plupart la mise en place de clauses spécifiques et de nouveaux outils d'analyse adaptés.

 

Dans un article publié sur CFNEWS, media dédié à l'actualité du capital-investissement, Séverin Kullmann, associé du département M&A, revient sur les conséquences probables du Covid-19 sur les process et les négociations des clauses. Hardship, clauses MAC (Material Adverse Change) ou imprévision, autant de clauses qui se mettent en place pour faire face à cette situation exceptionnelle : "Plusieurs clients nous ont déjà contactés pour mettre en oeuvre ces clauses. Si elles sont invoquées dans des opérations en cours, nous pouvons nous attendre à des contentieux", explique Séverin Kullmann.

 

A quoi peut-on s'attendre ? Notre expert projette : "Pour les deals sous condition de financement dans les secteurs exposés, nous pouvons nous attendre à ce que les prêteurs demandent une suspension dans l'attente d'avoir plus de visibilité sur la situation de la cible."

 

Ainsi, des gagnants et des perdants vont émerger d'ici la fin de l'épidémie. Un exemple ? Les entreprises pharmaceutiques. "Compte tenu du cadre réglementaire dans lequel elles opèrent, elles sont peut-être mieux armées pour fonctionner dans un environnement dégradé comme celui que l'on vit", justifie Séverin Kullmann.

 

Lire l'article en intégralité sur CFNEWS (abonnés)